Traduction technique, les spécificités et enjeux

Traduction technique : ce qu’il faut savoir pour (bien) faire traduire vos documents techniques

Si les “traductions maison” sont très courantes dans le monde des ingénieurs et des scientifiques, elles sont malheureusement aussi souvent synonymes de formulations et mots traduits maladroitement qui, in fine, desservent vos projets.
Parler couramment une langue n’est en effet pas suffisant pour devenir un bon traducteur, a fortiori dans un cadre aussi exigeant que celui de la traduction technique.
AxioTrad vous propose de découvrir les enjeux et spécificités de la traduction technique, et quelques conseils pour choisir le bon partenaire pour votre projet de traduction.

Quelles sont les spécificités de la traduction technique ?

La traduction professionnelle technique et scientifique est un exercice complexe, qui, comparé à la traduction littéraire ou encore à la traduction commerciale, exige des traducteurs professionnels des compétences linguistiques et techniques spécifiques pour répondre aux enjeux de ce type de programme de traduction.

Un exercice de précision…

Avant toute chose, la traduction de documents techniques est un exercice de précision.
Assurer la justesse des données transmises est primordiale, tout comme il est essentiel de garantir l’exactitude des explications traduites depuis la langue source. Peu importe la technicité et/ou le jargon employé dans le texte-source, le contenu traduit doit manier la même terminologie et transmettre les mêmes informations, exactement.

…Au service de la clarté

Souvent rédigés par et pour des ingénieurs et des scientifiques, les textes techniques ont pour objectif principal la transmission d’informations (qu’il s’agisse de données brutes, de consignes d’utilisation, de résultats d’expériences, etc.) et doivent pouvoir être compris aisément par leurs lecteurs. La clarté du contenu doit de fait être irréprochable et ce, tant dans la langue maternelle des rédacteurs que dans la langue étrangère dans laquelle se fait le travail de traduction.
De plus, selon le public auquel se destine les documents traduits (experts du même domaine, clients du même secteur, grand public…), le vocabulaire et les formulations sont amenés à changer, un point qui dépend certes du rédacteur mais aussi du traducteur, car c’est bien lui qui devra trouver les bonnes tournures de phrases dans la langue-cible, voire, selon la nature du document traduit, les bonnes équivalences terminologiques.

Un travail de traducteur spécialisé

Métier à part entière, la traduction technique exige de la part des traducteurs des compétences en linguistique et traduction bien sûr, mais aussi dans le domaine technique dont est issu le document à traduire.
Le traducteur technique est un expert dans son domaine, et donc, dans le vôtre, et maîtrise parfaitement la technicité des travaux de traduction qui lui sont confiés. Aussi, être bilingue ne suffit pas, il faut être rigoureux, pouvoir justifier de compétences scientifiques et techniques, couplées à une excellente connaissance des langues en jeu.
Pour rappel, les traducteurs professionnels, qu’ils soient spécialisés ou non, doivent obligatoirement être natifs de la langue vers laquelle ils traduisent, c’est-à-dire par exemple que les traducteurs français traduisent vers le français uniquement.

Quels sont les domaines techniques concernés ?

La traduction spécialisée est utile dans de très nombreux domaines, dès lors en réalité que des considérations techniques sont en jeu. Ce secteur de la traduction est particulièrement utile en aéronautique, en architecture, en mécanique, en ingénierie, en chimie…
Selon la complexité du texte original, les compétences d’un traducteur ou d’une traductrice technique peuvent aussi être nécessaires dans le cadre d’une traduction juridique, d’une traduction financière, pour la traduction de documents officiels ou encore au sein d’administrations.
La traduction technique peut être distinguée de la traduction scientifique, par exemple de la traduction médicale ou pharmaceutique, car ce sont là aussi des secteurs avec des enjeux très spécifiques.

Quels types de documents traduit le traducteur technique ?

La traduction technique peut intervenir sur de très nombreux projets et, de fait, sur différents types de documents. On fait par exemple souvent appel à un traducteur (ou à une équipe de traducteurs dans le cadre d’un projet multilingue) pour traduire des documents tels que :

  • Brevets
  • Manuels
  • Brochures ou notices
  • Documentation technique
  • Fiches produits de e-commerce
  • Fiches techniques
  • Fichiers de sous-titrage
  • Sites internet

Et bien d’autres encore !

Traduction spécialisée et traduction automatique : quels résultats peut-on attendre ?

Si les logiciels de traduction automatique ont fait de nombreux progrès, force est de constater qu’aucun système n’est pour l’instant capable de remplacer un bon traducteur.
En revanche, les solutions de traduction assistée par ordinateur, en particulier les mémoires de traduction, sont tout à fait utiles dans le cadre de la traduction technique.
En effet, le mémoire de traduction, sorte de glossaire interactif et très perfectionné, permet au traducteur de créer une base de données sur-mesure pour ses travaux, une aide à la traduction non négligeable dans les domaines où le vocabulaire est essentiel.

Comment choisir un traducteur professionnel spécialisé ?

Vous l’aurez compris, trouver le bon prestataire pour vos traductions techniques est tout simplement crucial, mais peut aussi s’avérer délicat ! En effet, trouver un traducteur freelance disponible et, surtout, qualifié, n’est pas une mince affaire dans le secteur de la traduction technique, et d’autant plus si vous recherchez une langue rare.
Face au risque de perdre du temps et de l’argent, l’agence de traduction est un partenaire de choix, qui vous permet de déléguer vos besoins en traduction en bénéficiant de l’assurance-qualité que seul un professionnel ayant de l’expérience en traduction peut vous fournir. Le processus de traduction est chapeauté du début à la fin par des chefs de projet expérimentés, qui assurent le contrôle qualité de chacun des documents à traduire.
Grâce à un important réseau de traducteurs, le cabinet de traduction choisit le meilleur profil pour votre projet et vous soulage de la charge de travail que représente la recherche d’un traducteur indépendant portugais, ukrainien, polonais, finnois…

Découvrez également le point de vue d’un associé fondateur d’AxioTrad concernant son métier, la traduction technique.

Besoin de faire appel à un traducteur technique et d’obtenir un devis rapidement ? Contactez-nous, notre équipe se tient à votre disposition !

Partager sur :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Articles associés

Les différents types de traduction

Les différents types de traduction

Loin d’être une invention récente, la traduction a, depuis de nombreux siècles, occupé une place prépondérante dans les sociétés humaines, tant sur les plans spirituel